vendredi 16 janvier 2015

La chirurgie esthétique et le traitement d’Hyper transpiration ou hyperhidrose axillaire


La transpiration est un mécanisme naturel qui consiste à éliminer de la sueur par les glandes sudoripares, qui ce qui régule la température corporelle et également assure l’hydratation cutanée. Un phénomène naturel qui peut se transfert à une maladie en cas d’excès de la sueur évacuée, on parle en ce moment de la hyperhidrose, qui correspond à une sécrétion sudorale excessive qui peut se toucher plusieurs zones du corps humain : les aisselles, les pieds, les mains, le visage,…

hyperhidrose axillaire

L’abondance de transpiration au niveau des aisselles est définit comme hyperhidrose axillaire, c’est un troubles de la sudation peut provoquer un gêne pour le patient, un impact sur la qualité de vie de ce dernier et provoque des répercussions psychologiques et sociales.
En cas hyperhidrose axillaire, on peut parler de 2 types primitive ou secondaire et de deux causes, une pathologie interne ou à de désordres neurologiques.

Malgré que hyperhidrose axillaire, ne soit pas jusqu’à présent considérer comme une maladie, il existe plusieurs traitements, aller de médical jusqu’à chirurgical, qui peuvent être adoptées pour la guérir.

Traitement axillaire

Plusieurs sont les traitements, usés contre la hyperhidrose axillaire, mais principalement trois sont les plus efficaces,

Injections de toxine botulique au niveau des aisselles : un traitement temporaires, pour 6 mois seulement, mais qui peut être renouvelé. Avec des injections au niveau des glandes sudoripares, empêche le fonctionnement ces dernières. Dans le cabinet du médecin (pas besoin d’un blog opératoire), avec juste une anesthésie locale (avec une  crème anesthésiante) et en raison de vingt-cinq points par aisselle, votre médecin réalise les injections en quinze minutes et les résultats sont nettement visibles après 5 à 6 jours.

Liposuccion des glandes sudoripares : comme dans le cas de l’injection de box, Liposuccion est un acte chirurgical qui peut être effectué au cabinet médical, sous anesthésie locale, rapide en une vingtaine de minutes, avec une mini-incision sous les aisselles (cicatrice invisible) et à l’aide petite canule à bord légèrement râpeux, votre chirurgien commence à détruire les glandes sudoripares et après il les aspire. Une solution définitive mais qui manque d’efficacité la glande sudoripares n’est pas aspirée en totalité.
Ablation des glandes sudoripares : une intervention chirurgicale ambulatoire pratiqué dans un bloc opératoire, sous anesthésie locale, avec une petite incision votre chirurgien enlève toute la glande sudoripare et les bulbes pileux, vous bénéficiez non seulement d’un résultat définitif contre hyperhidrose axillaire mais également d’une épilation définitive, avec une cicatrice invisible dans le pli de l’aisselle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire